640 vues

1 Nov 2021

Lire la vidéo

🎻 Une IA termine la 10e symphonie de Beethoven

Avant sa mort, Ludwig van Beethoven avait commencé à travailler sur une dixième symphonie restée inachevée. Une équipe de musicologues et d’ingénieurs a achevé cette œuvre inédite.

 

Sur la base de fragments de ce qui aurait pu être la 10e symphonie de Beethoven et en utilisant des neurones artificiels, un ordinateur a généré une musique inspirée de celle du grand compositeur allemand.

 

Un violoncelliste, chercheur en informatique, à l’origine du projet BeethovANN 10.1

 

Derrière ce projet innovant se cache Florian Colombo, lui-même violoncelliste, qui a consacré de longues années (près de 10 ans) à ce projet consistant à faire apprendre à une machine à composer à la manière d’un des plus grands musiciens de l’histoire. Début octobre 2021, l’orchestre de chambre Nexus a ainsi proposé à Lausanne la première de BeethovANN 10.1 (ANN, acronyme anglophone pour Réseau Neuronal Artificiel, l’une des formes de l’intelligence artificielle). 

 

Le style de Beethoven décortiqué par l’EPFL

 

L’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) tente aussi de poursuivre l’ébauche de certaines autres œuvres. En ce qui concerne Beethoven, la question de base était d’abord de savoir pourquoi sa musique sonne… comme du Beethoven. Fabian Moss, chercheur au Laboratoire en musicologie digitale et cognitive, a donc étudié le style du compositeur en réalisant des statistiques. Il a analysé notamment l’ensemble de ses quatuors à cordes, soit huit heures de musique. Le but était de comprendre comment le compositeur écrivait ses musiques.

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés