963 vues

1 Mar 2021

Lire la vidéo

Zero 2 Infinity : bientôt des voyages spatiaux à bord de ballons d’hélium

La société espagnole Zero 2 Infinity lancera bientôt des voyages spatiaux à bord de ballons d’hélium. Embarquement pour un voyage de 6 heures à 40 km d’altitude. 

 

Le tourisme spatial attire de plus en plus de startups. SpaceX d’Elon Musk veut emmener les humains sur Mars d’ici à 2026. Jeff Bezos et son Blue Origin veulent faire voyager les touristes en fusée. Zero 2 Infinity, une entreprise espagnole a choisi une autre option, elle va envoyer ses passagers à 40 km d’altitude grâce à des ballons à l’hélium

 

Jose Mariano Lopez-Urdiales a fondé la société en 2009. Il a eu l’idée de ce dispositif après avoir aidé son père astrophysicien à faire flotter des ballons d’hélium au seuil de l’espace. En 2012, Zero 2 Infinity envoie un robot humanoïde à 32 km de haut. En 2017, un autre test lui permet de lancer un prototype composé d’un ballon et d’une fusée à 40 km d’altitude. En 2021, Zero 2 Infinity devrait proposer le voyage à des professionnels. Dans quelques années, les touristes voyageront dans l’espace grâce à leurs ballons d’hélium. 

 

6 heures de vol à 40 km d’altitude 

 

Le voyage devrait débuter au Centre de Vol Expérimental (Atlas) de Villacarrillo en Andalousie. L’ascension du ballon durera 3 heures. Deux heures seront consacrées à la flottaison dans l’espace. Puis la capsule pressurisée transportant les touristes se détachera du ballon pour atterir à l’aide d’un parachute. Cette descente devrait durer une heure. 

 

L’objectif de ce vol de 40 km est de permettre aux touristes de faire l’expérience de l’effet de survol. Ils pourront ressentir le vide de l’espace, voir la courbure de la Terre, apprécier sa couleur bleu, mais sans entrer dans le périmètre où se trouve notamment les satellites. Jose Mariano Lopez-Urdiales l’assure, le vol est complètement silencieux, ne produit aucune émission de gaz à effet de serre et ne présente aucun risque d’explosion. 

 

Le voyage ne sera pas à la portée de toutes les bourses, il faudra compter 130 000 dollars (soit environ 107 000 euros), un prix malgré tout inférieur à ses concurrents. La société doit encore trouver 2,4 millions de dollars pour lancer son prototype.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés