briefstory logo
219 vues

2 Mar 2022

Dessaliniser l’eau grâce à l’énergie solaire, c’est possible !

Des chercheurs chinois et américains ont mis au point un système de désalinisation solaire efficace qui ne crée pas de dépôts de sel. Autre avantage, il est fabriqué à partir de matériaux courants, donc financièrement abordable. 

 

Environ deux tiers de la population mondiale sont touchés par des pénuries d’eau. De nombreuses régions du monde en  voie développement sont également confrontées à un manque d’électricité, ou une électricité très instable. Beaucoup de recherches ont été effectuées pour trouver un moyen de dessaliniser l’eau de mer ou l’eau saumâtre sans avoir recours à un réseau électrique. La meilleure alternative est d’utiliser l’énergie solaire.  Mais le problème qui se pose est celui de l’encrassement de l’équipement, provoqué par une accumulation de sel dans le système. 

 

Une équipe de chercheurs du MIT et de l’université Jiao-tong de Shanghai a dévoilé un dispositif de désalinisation solaire prometteur. Il est plus efficace et moins coûteux que les systèmes précédents. Il pourrait également être utilisé pour traiter  les eaux usées contaminées ou encore pour générer une vapeur qui servirait à stériliser les instruments médicaux

 

Un système efficace et abordable

 

Plusieurs de ces systèmes alternatifs de désalinisation solaire fonctionnent avec une mèche qui aspire l’eau saline à travers l’appareil. Mais ces mèches sont très vulnérables à l’accumulation de sel, et elles s’avèrent difficiles à nettoyer. Ce nouveau système en est donc dépourvu. 

 

L’équipe de chercheurs a conçu un système à couches. La première est perforée, elle permet la formation d’une fine épaisseur d’eau. Celle d’après est formée d’un matériau sombre qui absorbe la chaleur et la lumière solaire. Elle entraîne l’évaporation de l’eau et la formation de gouttelettes de condensation sur une surface inclinée. Cette surface va recueillir l’eau potable. Les chercheurs ont estimé que la taille optimale des trous du matériau perforé était de 2,5 millimètres de diamètre. Ils permettent une circulation convective naturelle : l’eau plus chaude au-dessus de cette couche perforée redescend dans le réservoir, ce qui entraîne l’aspiration d’une nouvelle couche, etc. 

 

Lors de leurs tests, l’équipe de chercheurs affirme avoir atteint un rendement de conversion de l’énergie solaire en vapeur d’eau de 80%. Les concentrations de sel sont montées jusqu’à 20%. Aucun dépôt de cristaux n’a été détecté après une semaine de fonctionnement. 

 

L’avantage de ce système est qu’il peut être fabriqué à partir de matériaux courants et abordables. Pour un dispositif de désalinisation dont la surface de collecte serait d ‘1m², il faudrait compter moins de 4 euros. Ce système pourrait couvrir les besoins quotidiens en eau d’une famille

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés