briefstory logo
179 vues

2 Déc 2021

Se protéger des chaleurs extrêmes en portant de la soie

Des chercheurs chinois et britanniques ont mis au point une soie modifiée contenant des nanoparticules d’oxyde d’aluminium qui réfléchissent 95 % du rayonnement solaire. C’est un textile qui garde le corps 12,5°C plus frais que le coton.

Tous les modèles climatiques crédibles suggèrent désormais que la température va continuer de grimper dans les années à venir. Il devient donc de plus en plus important de pouvoir se protéger efficacement du soleil au quotidien. Pour y parvenir, des chercheurs de l’université de Nanjing en Chine ont créé un nouveau tissu révolutionnaire, capable de réfléchir la grande majorité du rayonnement solaire. 

 

Pour cette équipe de scientifiques, il fallait partir d’un textile possédant des qualités thermiques  : la soie. Ce qui intéresse les chercheurs, ce sont surtout ses propriétés réfléchissantes; la soie absorbe assez peu d’énergie solaire, et reste donc plus fraîche que d’autres fibres comme le coton. Ils ont choisi d’intégrer à la soie des nanoparticules métalliques réfléchissantes comme l’oxyde d’aluminium. Une fois modifiée, leur soie est capable de réfléchir 95% du rayonnement solaire. 

 

Plus de fraîcheur 

 

En pratique, cela permet de garder une surface au frais. Lorsqu’ils ont exposé ce textile au soleil, ils ont constaté qu’il restait environ 3,5 °C plus froid que l’air environnant. Mieux : en recouvrant une surface équivalente à de la peau humaine avec cette soie, la surface affichait une température inférieure de 8 °C. Avec du coton la température était de 12,5 °C. 

 

Selon les chercheurs, dont les travaux ont été publiés dans la revue Nature Nanotechnology, cette soie modifiée est à la fois confortable, résistante, respirable, et peut être lavée et séchée sans perdre ses qualités. Ces tissus feraient donc un matériau de choix dans des conditions où il est parfois difficile de fuir les assauts du soleil. 

 

Cette soie présente des avantages significatifs par rapport aux autres projets qui ont déjà été explorés. Elle est par exemple compatible avec une production industrielle à grande échelle. D’ici quelques années, une fois que cette technologie sera plus mature, de nouvelles gammes de vêtements capables de nous garder au frais en plein pic de canicule pourraient être produites. Mais c’est plutôt une bonne nouvelle, lorsqu’on observe la tendance des courbes de température.

 

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés