184 vues

3 Jan 2022

Robotique et intelligence artificielle pour reconstituer les fresques de Pompéi

Si l’intelligence artificielle permet de construire, elle peut aussi aider à recréer ! Le projet RePAIR vise à utiliser les robots et l’IA pour reconstituer les fresques de Pompéi.

 

Le robot RePair (Reconstructing the Past : Artificial Intelligence and Robotics meet Cultural Heritage) utilisera la robotique, l’intelligence artificielle (IA) et l’archéologie pour tenter de reconstituer les fresques antiques de Pompéi

 

Avec ce projet innovant, les archéologues comptent bien avancer dans leurs recherches. Les scientifiques de l’Italian Institute of Technology (IIT) veulent construire un robot assez intelligent pour restaurer des objets archéologiques à partir de morceaux. Dans l’ancienne cité romaine de Pompéi, de nombreux fragments de fresques ont été retrouvés, mais l’ensemble est toujours difficile à reconstituer car leur apparence n’est pas connue.

 

Un robot archéologue

 

Dans un premier temps, les chercheurs vont numériser les différents fragments pour constituer une base de données destinée au robot. Puis ils vont créer des algorithmes avec l’expertise d’archéologues et d’historiens de l’art, afin de guider l’IA dans la reconnaissance des différents styles de fresques trouvées à Pompéi. 

 

Avant de commencer toute reconstruction, les scientifiques devront faire en sorte que le robot soit capable de scanner chaque fragment ainsi que d’analyser sa texture en trois dimensions. Il utilisera également la technologie hyperspectrale pour “voir” ce que l’œil nu ne peut plus observer sur les pièces.

 

Le robot aura une forme humanoïde, composée d’un torse et de bras à l’échelle humaine. Les mains ont été conçues par le laboratoire d’Antonion Bicchi, qui construit déjà des mains de robots destinées à l’industrie et à la fabrication de prothèses. Après avoir numérisé les pièces manipulées en 3D, l’intelligence artificielle cherchera des correspondances virtuelles entre les pièces, puis transmettra les données aux mains qui les assembleront

 

Même si les premiers tests ont débuté en 2021, le robot RePAIR devrait être installé à Pompéi au printemps 2022. Le projet devrait durer 4 ans. 

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés