briefstory logo
615 vues

4 Jan 2021

🇯🇵 Japon : un satellite en bois d’ici 2023 ?

Pour lutter contre les déchets spatiaux en orbite autour de la Terre, l’entreprise japonaise Sumitomo Forestry a décidé de développer un satellite en bois. 

 

Actuellement, un peu plus de 40 000 objets de plus de 10 centimètres gravitent autour de la Terre. Ils forment un “nuage de déchets” et risquent à tout moment de rentrer en collision avec des satellites opérationnels. Pour éviter ce genre de situations, l’Agence européenne spatiale est en train de travailler sur une pince géante qui permettrait de ramener ces déchets dans l’atmosphère terrestre pour les brûler. Mais d’autres entreprises travaillent sur d’autres pistes plus écologiques encore. C’est le cas de la société japonaise Sumitomo ForestryElle a annoncé le 22 décembre dernier s’être associée à l’université de Kyoto  pour développer le premier satellite en bois

 

Une véritable démarche écologique

 

L’idée derrière ce projet est de réduire les débris spatiaux en orbite autour de la Terre. Actuellement lorsque ces déchets brûlent, ils laissent pendant de nombreuses années de minuscules particules d’alumines qui finissent par polluer l’environnement terrestre. 

 

Le groupe veut développer un matériau à base de bois qui soit hautement résistant aux changements de températures et à la lumière du soleil. Le bois présente plusieurs avantages, il brûle entièrement, sans laisser rejeter de substances potentiellement dangereuses, et sans laisser de débris qui pourraient toucher la Terre ou d’autres satellites. Les ondes électromagnétiques peuvent traverser le bois, cela permet de placer certains dispositifs comme des antennes ou des mécanismes de contrôle d’attitude à l’intérieur. Cela permet d’avoir des structures beaucoup plus simples. Sumitomo Forestry espère pouvoir mettre en orbite un premier satellite test en 2023.

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés