briefstory logo
445 vues

7 Oct 2021

Lire la vidéo

🗣 Val Kilmer “retrouve” sa voix grâce à l’IA

L’acteur Val Kilmer est presque devenu aphone suite à un cancer de la gorge. Une startup britannique a réussi à recréer sa voix grâce à l’IA. 


Hollywood prévoit depuis 2010 une suite au mythique Top Gun sorti en 1986. Tom Cruise avait prévu de reprendre son rôle de Pete “Maverick” Mitchell, mais le doute planait quant à la participation de Val Kilmer. Entre 2015 et 2017, l’acteur s’est battu contre un cancer de la gorge qui lui a endommagé la trachée. L’acteur est pratiquement aphone aujourd’hui


Le film Tom Gun : Maverick  a pourtant été annoncé pour mai 2022. Et les fans auront le plaisir de retrouver Val Kilmer et même de l’entendre parler. Ce n’est pas grâce à un miracle de la médecine, mais de la technologie. Les spectateurs entendront une voix de synthèse, entièrement recréée par l’intelligence artificielle à partir de la voix de l’acteur. 


Une voix entièrement créée à partir de vidéos d’archives 


C’est une prouesse que l’on doit à Sonantic, une société londonienne. Fondée en 2018, elle est spécialisée dans les technologies de la parole et travaille pour les productions de films ou encore les jeux vidéo. L’IA  peut inventer de toute pièce des voix réalistes, ou bien créer des doubles numériques à partir de voix d’acteurs sans avoir besoin qu’ils soient présents physiquement. 


Val Kilmer a travaillé avec Sonantic pour façonner un modèle numérique de sa voix. En temps normal, la société demande aux acteurs de lire un texte à voix haute. Les données sont traitées par un “moteur vocal” qui restitue la même voix et ses inflexions sur un autre texte. Évidemment dans le cas de l’acteur, cela n’a pas été possible. Il a fourni des vidéos d’archives personnelles. Depuis les années 1980, il documente sa carrière en se filmant régulièrement, en tournage ou en promotion. 


Les vidéos ont été “nettoyées”, puis les passages exploitables de la voix de Val Kilmer ont été retranscrits sous forme de texte. Sonantic a ensuite associé la transcription textuelle au passage audio. Ces extraits ont ensuite dû être passés dans un logiciel cumulant des fonctions d’édition et de montage. Il a fallu ajouter leur ajouter l’intonation voulue. Une version a été choisie sur la quarantaine produite.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés