briefstory logo
392 vues

8 Fév 2022

Lire la vidéo

Cette artiste recycle les déchets pour en faire des portraits étonnants

story publiée par

Pour Deniz Sağdıç, jeans usagés, pailles, bouchons et autres plastiques ne terminent plus à la poubelle. L’artiste turque transforme ces déchets en portraits.

 

À la question “Que faire des objets usagés ?” Deniz Sağdıç a déjà la réponse. Originaire de Turquie, cette artiste s’est spécialisée dans l’art du collage. Elle découpe des déchets, puis les assemble judicieusement pour créer des portraits réalistes.

 

“Je n’avais que 11 ans lorsque j’ai commencé à gagner mon argent de poche en fabriquant des sacs à partir de chutes de tissus dans l’atelier de couture de mes tantes et en les vendant à mon entourage pendant les mois d’été”, raconte Deniz Sagdic à briefstory.

 

L’artiste a commencé sa formation artistique à la Faculté des Beaux-Arts de l’Université de Mersin (Turquie) en 1999. Elle déménage ensuite dans la capitale turque Istanbul, où quelques années plus tard, elle crée son propre studio. 

 

Les objets ordinaires comme matériau

 

Le processus de Deniz est simple. Il consiste en grande partie à collecter de petits objets. Objets qu’elle découpe ensuite en morceaux carrés, rectangulaires ou en bandes. La variété des teintes obtenue lui permet ainsi de composer des portraits colorés. 

 

“Un jour, je me suis demandé pourquoi cet objet ordinaire ne serait pas un vêtement en jean dans mon placard. Parce que dans ma vie quotidienne, comme tout le monde, je les coupais, les griffais ou les déchirais. Après ce jour, le processus consistant à n’utiliser que des déchets dans mes œuvres d’art a commencé”.

 

Son plus célèbre projet s’appelle Denim Skin. Il regroupe des portraits réalisés en jeans. “J’accorde beaucoup d’importance au regard, à l’expression, et donc au visage humain. Je pense que le visage humain est le mieux à même de verbaliser les sentiments et les pensées que je veux exprimer dans mes œuvres. Les déchets sont ce qui reste des gens”, explique l’artiste lorsqu’on lui demande ses inspirations. 

 

Recyclage artistique

 

Deniz Sağdıç a été acclamée par la critique pour sa profondeur conceptuelle et ses liens étroits avec l’up-cycling. Cette méthode est un must en matière de recyclage.Où comment créer du neuf avec du vieux, sans pour autant transformer, dénaturer ou déconstruire la matière première que l‘on utilise.

 

Elle qualifie d’ailleurs son travail : d’art durable. “En fait, ce titre m’a été donné par le public qui regardait mes œuvres réalisées avec des matériaux de rebut. Ce nom résume ma conception de l’art, qui vise à remettre en question les habitudes de consommation. D’un autre côté, le même nom est très approprié à mon combat pour que l’art ne se limite pas aux murs des musées et des galeries, à savoir la durabilité de l’art”.

 

La jeune femme est pleine de projets : “En collaboration avec diverses institutions, j’essaie d’offrir mes œuvres d’art aux gens dans des endroits où la vie continue malgré la pandémie”, explique t-elle. Elle expose dans des bureaux et des magasins. L’une de ses dernières expositions intitulée “0 Zero Point” s’est tenue au terminal international de l’aéroport d’Istanbul. Deniz Sağdıç n’a pas fini de nous surprendre.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés