briefstory logo
517 vues

8 Sep 2021

Lire la vidéo

Blanc Dauphin transforme le plastique des mers en vestes imperméables

Certaines startups cherchent une alternative aux déchets plastiques. La marque française Blanc Dauphin crée des vestes imperméables à partir de plastique récolté dans la mer. 


Antoine Colombani et Florent Solakian sont des passionnés de plongée depuis leur plus jeune âge. Au fil des années, ils ont remarqué l’augmentation du nombre de déchets plastiques et la disparition de la faune dans les profondeurs. Les deux hommes décident de créer une nouvelle façon de consommer la mode. En 2019, ils fondent Blanc Dauphin, une marque de vêtements écologiques 100% française. Elle confectionne des vestes imperméables et des coupe-vents à partir de plastiques récoltés dans la mer. 


Une alternative plus écologique 


Blanc Dauphin a conçu une veste imperméable, coupe-vent avec une doublure thermorégulante. Elle est disponible en trois coloris : blanc (la couleur phare de la marque), noir et bleu Arctique, une couleur en édition limitée qui ne sera proposée qu’une seule fois. 


La veste s’adapte à la température du corps. Une bande de tissu installée sur la manche gauche change de couleur en fonction des variations de température. Elle devient progressivement noire lorsque les températures sont basses et blanches lorsqu’elles sont hautes. Antoine Colombani et Florent Solakian ont mis 8 mois à concevoir cette bande en sérigraphie artisanale qui permet un “dialogue” entre la veste et le porteur. 


Les deux fondateurs veulent privilégier une consommation locale, produire de petites séries en faisant appel à de petits ateliers français. Le liège de l’écusson à lui était trouvé au Portugal. 


Les déchets plastiques sont récoltés par une association de pêcheurs. Ils sont ensuite transformés en tissus imperméables ou techniques. Il faut au minimum 295 grammes de plastiques marins ou environ 17 bouteilles plastiques recyclées de 1,5 litres pour confectionner une de ces vestes. La marque utilise également du cuir végétal. 


Pour Antoine Colombani et Florent Solakian, l’objectif de Blanc Dauphin est de prouver qu’il existe des alternatives accessibles à une industrie extrêmement polluante.

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés