briefstory logo
456 vues

9 Mar 2022

Lire la vidéo

Ocean Sole offre une deuxième vie aux tongs usagées

Au Kenya, Ocean Sole récolte les tongs échouées sur les plages et les transforme en sculptures multicolores. 

 

Les déchets plastiques sont un fléau croissant. Ils ont envahi nos océans. Du plastique a été retrouvé dans les plus microscopiques des planctons, dans les ventres des baleines, ceux des tortues, etc… Il pullule sur les plages du monde entier. A Kilifi, sur la côte kényane, ce péril écologique est particulièrement visible. On y retrouve coincés dans les algues, enterrés dans le sable, des bouchons de bouteilles, des brosses à dents, des emballages alimentaires de toute sorte, ou encore des tongs. Ces déchets ont fait plusieurs centaines voire milliers de kilomètres. Ils viennent parfois d’Inde ou des Philippines. 

 

Les tongs représentent particulièrement un fléau sur la côte kényane. L’entreprise Ocean Sole a décidé de les ramasser et de les transformer en sculptures colorées et jouets pour enfants

 

Des centaines de milliers de tonnes de tongs récoltées chaque année

 

Chaque année, Ocean Sole recycle entre 750 000 et 1 million de tonnes de tongs. Les équipes de volontaires embauchées par la société les ramassent sur les plages avec d’autres déchets plastiques. Ils sont ensuite triés par catégorie. Les plastiques durs et les bouteilles en PET sont revendus à des recycleurs. Les tongs et les plastiques imitant le caoutchouc sont rachetés par Ocean Sole. Tout est ensuite envoyé dans un atelier à Nairobi. 

 

Environ 1,2 tonne de ces petites chaussures en plastique est envoyée chaque semaine dans leur atelier. Les sandales sont nettoyées, puis collées ensemble pour former des plaques multicolores. Des dizaines d’artisans, majoritairement des menuisiers, vont ensuite les sculpter pour en faire des objets. Ce sont principalement des animaux qui vont être revendus à l’étranger. Pour les grandes pièces comme les éléphants ou les girafes d’environ 2 mètres, du polystyrène de vieux réfrigérateurs est également utilisé. Les sculptures peuvent nécessiter pas moins de 2000 tongs

 

L’entreprise kényane n’a jamais manqué de matières premières en 16 années d’existence. 

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés