611 vues

10 Déc 2021

Lire la vidéo

Engineered Arts lance un nouveau robot très réaliste

La start-up Engineered Arts présente Ameca, son nouveau robot aux allures presque humaines. Cet humanoïde est la technologie la plus avancée de la société britannique.

 

Le robot ouvre les yeux et observe son bras qui bouge avec fluidité. Son regard se déplace vers la caméra qu’il découvre avec une expression de surprise presque naturelle. Ce robot humanoïde est le dernier né de la start-up britannique Engineered Arts. Il s’appelle Ameca.

 

Afin d’améliorer les interactions homme-robot, les ingénieurs développent des dispositifs pour qu’elles soient des plus naturelles possibles. Ainsi, les robots humanoïdes ont été créés pour donner un aspect plus humain aux machines. Ils sont conçus pour ressembler aux hommes du point de vue de leur apparence et de leurs mouvements.

 

Un robot sans intelligence artificielle 

 

Ameca est capable d’interactions avec les humains. Ses créateurs affirment qu’il est destiné au divertissement. En ce qui concerne son utilisation, Ameca est un chatbot avec un corps physique. Mais les utilisateurs peuvent également parler « à travers lui » à une certaine distance, précise l’équipe. Notons quand même qu’il ne dispose pas d’une intelligence artificielle.

 

Ameca n’est pas encore un humain

 

Malgré ses expressions faciales surprenantes, Ameca est encore loin de l’humain par bien des aspects. La vidéo est une succession de réactions mais elles ne sont pas liées à ses interactions avec le monde extérieur. Un travail important sur les intelligences artificielles est encore à fournir. Sur ce point, Engineered arts reste d’ailleurs assez évasif : “Est-ce qu’Ameca est une IA ? Une grande question. Ameca contient des logiciels qui peuvent être décrits comme ‘artificiellement intelligents’, mais la question est plus vaste que cela. L’objectif principal d’Ameca est d’être une plate-forme de développement de l’IA”. 

 

Le robot Ameca pourrait également être destiné aux arts. La firme n’en n’est d’ailleurs pas à son coup d’essai puisqu’en 2013, elle avait déjà dévoilé un robot humanoïde, certes moins réaliste, qui portait le nom de RoboThespian, ce qui signifie « robot comédien ».

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés