150 vues

11 Oct 2021

Lire la vidéo

Astro, le nouveau robot-assistant d’Amazon

Amazon a dévoilé son robot Astro. Il est chargé de patrouiller dans la maison en l’absence du propriétaire. Il peut détecter les intrus grâce à un système de reconnaissance faciale. 


Le 28 septembre dernier, le géant américain Amazon a dévoilé son premier robot-assistant. Destiné à la maison, il est capable de détecter les intrus et vérifier que les habitants vont bien. 


L’engin s’appelle “Astro”, il est haut de 60 centimères et pèse moins de 10 kilos. Son prix est dans un premier temps fixé à 1000 dollars aux Etats-Unis, il coûtera ensuite 1450 dollars. 


Le robot à roulettes peut cartographier une maison et répondre à des commandes vocales. Lorsque l’utilisateur achète Astro, il est invité à “inscrire” son visage et sa voix, mais aussi ceux de ses amis, sa famille, toutes les personnes susceptibles de rentrer dans l’habitat. Cela permet à Astro de savoir qui est censé ou non s’y trouver. Le robot détecte “une présence”, s’il est défini sur “Mode Sentry”, il s’approche de l’étranger et le suit. Commence une série “d’activités d’enquête”. Le robot enquête sur la voix et le visage du visiteur en enregistrant. Le mode patrouille d’Astro peut être annulé. La visioconférence est aussi au programme avec un écran de 10 pouces, qui permet également de donner sa personnalité à Astro grâce à ses yeux et ses hochements de tête. Le robot pourrait être particulièrement utile dans l’aide aux  personnes âgées. 


Un “cauchemar pour la vie privée” ? 


Amazon s’est voulu rassurant, les utilisateurs peuvent verrouiller les caméras et micros du robot. Il met également des sons et affiche des messages si jamais quelqu’un essaye de le pirater. Le géant américain a aussi assuré qu’il n’avait pas accès aux caméras à distance, et ne “pourrait jamais donner cet accès à la police ou aux services d’urgence”


Cependant, d’anciens salariés ont divulgué au site Motherboard des documents internes détaillant le système de surveillance Sentry. Celui-ci enregistre une quantité énorme de données. Il s’active aussi automatiquement si le robot ne reconnaît pas une personne après 30 secondes. Ils dénoncent de gros ratés dans le système de reconnaissance faciale. Astro serait un “cauchemar pour la vie privée”.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés