briefstory logo
220 vues

11 Avr 2022

Hector le Collector recycle les biodéchets en électricité

Hector le Collector, une société toulousaine a trouvé la solution pour recycler les biodéchets : les transformer en électricité ! 

 

En France, environ 100 kilos de biodéchets sont produits par habitant et par an. Les biodéchets ou déchets alimentaires sont les restes d’aliments non consommés et jetés à la poubelle ou envoyés dans des incinérateurs. A la place, ils pourraient être valorisés. 

 

C’est ce qu’a décidé de faire la jeune pousse toulousaine, Hector le Collector. L’idée a germé dans l’esprit de Quentin Saieb et Valentin Famose lors du confinement de 2020.  Leur startup propose aux entreprises et restaurateurs de la région, de récupérer leurs déchets alimentaires pour les transformer en énergie. Hector travaille désormais avec une cinquantaine de sociétés toulousaines. 

 

35 000 kWh d’électricité produite en 2021

 

La startup met à disposition de ces entreprises et restaurateurs des bacs de collecte. Elle vient ensuite les vider entre 1 à 4 fois par semaine. La collecte se fait avec des véhicules électriques. En moyenne, Hector le Collector récupère entre 2 et 4 tonnes de biodéchets par semaine. 

 

Ils sont ensuite envoyés à 40 kilomètres de Toulouse, à l’usine de Bélesta-en-Lauragais.  Ils vont fermenter dans une cuve privée d’oxygène. Ce processus permet de récupérer un gaz qui va être nettoyé de certains composants (H2O, CO2). A la fin du processus, on obtient du biométhane. Ce gaz peut être transformé en électricité, ou bien en carburant. Ici le biométhane obtenu produit de l’énergie réinjectée dans le réseau électrique français par l’intermédiaire d’EDF. Le reste est utilisé par des agriculteurs comme engrais. 

 

En 2021, la startup toulousaine a réussi à collecter 50 000 kilos de biodéchets. Recyclés, ils ont produit pas moins de 35 000 kWh, soit ce que consommerait une télévision allumée sans interruption pendant 40 ans. 

 

Hector le Collector aimerait étendre son dispositif aux épiceries. Pour le moment, les deux fondateurs sont en pourparlers avec deux enseignes sur Toulouse. L’objectif est à terme d’étendre leur solution de recyclage des biodéchets à tout le pays.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés