170 vues

13 Juil 2022

A Dijon, un algorithme aide les médecins à repérer les cas de maltraitance infantile

Des médecins du CHU de Dijon ont développé un algorithme capable de détecter les cas de maltraitance chez les enfants de moins de 5 ans. 

 

Les chiffres de la maltraitance ont explosé depuis le début de la pandémie de Covid-19. En 2020, plus de 35% des signalements ont été faits lors du confinementEn 2018, une étude a démontré qu’1 enfant meurt tous les 5 jours, tué par les membres de sa famille. En métropole, 50 000 enfants et adolescents sont victimes de ces violences intrafamiliales

 

Malgré tout, on dispose d’encore trop peu de données sur ce problème de santé publique. A l’hôpital de Dijon, un algorithme capable d’identifier si des enfants ont été victimes de ces violences est en phase de validationIl a été lancé par une équipe d’épidémiologistes et de médecins légistes. 

 

Jusqu’à 85% de fiabilité 

 

Le dispositif repose sur l’utilisation du Programme de médicalisation des systèmes d’information des hôpitaux et cliniques. Il recense les pathologies et lésions constatées sur des patients. Cet outil d’IA a été testé sur les dossiers d’enfants âgés de 0 à 5 ans passés par le CHU de Dijon entre 2008 et 2019. 170 cas qui ont été examinés. L’algorithme existe depuis 2019, mais ses résultats n’ont été partagés que mi-mai. 

 

Les résultats se sont révélés fiables à environ 85% dans les cas où l’algorithme avait identifié une “maltraitance hautement probable”. Pour les cas de “maltraitance suspectée”, ils se sont révélés fiables à 50%. Plus l’enfant est jeune, et plus le résultat est fiable. Ainsi l’algorithme a été particulièrement efficace dans le cas de nourrissons, à 94%. Pour le moment, les signalements pour maltraitance émanant du corps médical représentent seulement 5% des signalements. Un pourcentage qui pourrait augmenter grâce à cet algorithme. 

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés