briefstory logo
531 vues

13 Août 2021

🚈 Midnight Trains réinvente les trains de nuit

Adrien Aumont, cofondateur de KissKissBankBank, développe un projet de trains de nuit baptisé Midnight Trains. 


Les trains de nuit n’ont pas toujours une bonne image auprès des Français. Inconfortable, sans intimité, sans wifi, ni prise, ni restauration. Adrien Aumont, cofondateur de KissKissBankBank, a décidé de le réhabiliter. Avec ses associés, il a baptisé le projet “Midnight Trains”. 


Vers plus de confort 


Pour Adrien Aumont, l’enjeu est grand, il faut réussir à attirer les sceptiques du train de nuit. “Il faut réinventer complètement les anciens modèles en s’attaquant à leurs défauts : les problèmes d’intimité, de sécurité, d’art de vivre…” explique le cofondateur


Les compartiments seront pour une seule personne, ou alors à partager en couple, en famille ou entre amis. Fini le sentiment d’insécurité qui peut exister dans un dortoir mixte. C’est aussi la restauration qui a été repensé. Midnight Trains va proposer une cuisine bistrot avec des produits locaux. Des bières locales et du vin seront également proposés. Les voyageurs pourront personnaliser leur expérience grâce à une application de services de conciergerie. 


Un Orient-Express moderne 


Ce sont des trajets internationaux qui seront proposés, une sorte d’Orient-Express moderne. Les trains devraient parcourir entre 800 et 1500 kilomètres. Ils desserviront de grandes villes européennes : Madrid, Lisbonne, Porto, Milan, Venise, Florence, Rome, ou encore Vienne, Prague, Budapest, Copenhague ou Edimbourg.Pour les trajets de moyenne distance, avec une nuit en train et quatre heures en journée, un voyage en train sera parfaitement réalisable pour parcourir entre 800 et 1500 kilomètres”


Réhabiliter le train de nuit a également un impact écologique. Un trajet entre Paris et Rome générerait 23 fois moins d’émissions de CO2 qu’un voyage en avion sur une ligne commerciale. Pour le moment Midnight Trains n’a pas dévoilé si elle utiliserait des trains neufs, ou bien si des anciennes rames de la SNCF seront recyclées. 


Pour l’instant, les prix des billets n’ont pas été évoqués. Adrien Aumont promet des tarifs similaires à ceux de la SNCF. Les premiers voyages devraient être disponibles dès 2024.

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés