briefstory logo
340 vues

13 Juil 2021

Lire la vidéo

Sous la Méditerranée se cache la première ferme sous-marine 🍓

Au large de l’Italie, dans la Méditerranée, la première ferme sous-marine reprend son activité après la pandémie de Covid-19. Depuis 2012, elle fait pousser des fruits et légumes. 

 

En 2013, Sergio Gamberini et son fils Luca crééent un jardin un peu spécial, il est sous-marin. Baptisé “Nemo’s Garden”, le projet a été lancé à titre expérimental car les cultures des Gamberini souffraient du froid. Repris depuis par le groupe Ocean Reef, la ferme se compose de six mini serres sous-marines au large de Noli, en Italie. 

 

C’est la première ferme au monde à produire des fruits et légumes sous l’eau. “Si nous continuons à exploiter et à réduire nos stocks forestiers et nos poumons verts, le processus de changement climatique s’accélèrera, entraînant l’élévation du niveau de la mer” explique Gianni Fontanesi, coordinateur du projet. “Maintenant, nous pouvons considérer nos océans comme ressource à protéger de manière durable que nous pouvons explorer en même temps qu’une alternative à l’agriculture traditionnelle”

 

Un environnement optimal pour les cultures 

 

La ferme reprend son activité après une année d’interruption due à la pandémie de Covid-19. Depuis son lancement, elle fait pousser diverses herbes comme le basilic, plusieurs sortes de salades, de tomates, de courgettes, de haricots ou encore de petits pois. Le Nemo’s Garden cultive aussi l’aloe vera, les champignons et les fraises. Les fruits et légumes sont cultivés grâce à une solution nutritive qui a remplacé le sol traditionnel. 

 

Les biosphères sont ancrées au fond de l’océan par des cordes, des chaînes et des vis. Elles entourent un arbre métallique d’une demi-tonne qui sert de protecteur de câbles. L’environnement maritime permet d’isoler les cultures des intempéries comme la grêle, ou encore des parasites, ce qui permet à Nemo’s Garden de ne pas utiliser de pesticides. A 8 mètres de profondeur, les cultures ont accès à la lumière du soleil. Les plus de 90 graines de chaque biosphère sont alimentées en eau grâce à la condensation. La différence de température à l’intérieur et à l’extérieur des sphères provoque l’évaporation et la condensation de l’eau au fond, sur les parois internes. 

 

Le Nemo’s Garden pourrait bientôt servir de laboratoire de recherche scientifique ou de station sous-marine pour surveiller la faune.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés