briefstory logo
703 vues

14 Sep 2021

Jusqu’en 2025, la Chine va reboiser 36 000 km² par an 🌳

La Chine a une pollution très importante. Pour lutter contre cela, le pays a décidé de mettre en place un programme sur quatre ans afin de planter des arbres en masse. 


La Chine est le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre et de mercure. Selon le magazine New Scientist, depuis 2000 le nombre de décès dus à cette pollution dépasse les 30 millions dans le pays. La plantation d’arbres est au cœur des efforts environnementaux que fournit la Chine depuis des décennies. Elle est un des éléments majeurs des plans visant à réduire à zéro les émissions de carbone d’ici 2060.  


Le pays a annoncé qu’il plantera 36 000 kilomètres carrés de nouvelle forêt par an, soit plus que la superficie totale de la Belgique. Cette nouvelle politique de plantation massive commencera cette année et se terminera en 2025. 


Restaurer la qualité et la stabilité des écosystèmes forestiers du pays 


C’est Li Chunliang, le vice-président de la Commission d’Etat des forêts et des prairies qui a déclaré que les programmes de “verdissement des terres” à grande échelle permettraient de reboiser 36 000 km² chaque année. Il a ajouté à la presse : “D’ici 2035, la qualité et la stabilité des écosystèmes forestiers nationaux, de prairies, de zones humides et de déserts auront été considérablement améliorées”


L’objectif pour la Chine est d’augmenter son taux de couverture forestière global à 24,1% d’ici fin 2025, contre 23,04% l’année dernière. Li Chunliang n’a pas précisé quels types d’arbres seront plantés, mais l’objectif de ce programme est de “reboiser naturellement”. Ce seront donc des espèces locales qui seront plantées. 


La Chine va également étendre son réseau de parcs nationaux et réprimer davantage le commerce illégal d’espèces sauvages. La ville de Pékin a également annoncé fin août qu’elle avait prévu de planter plus de 15 millions d’arbres par an pour compenser les émissions de gaz annuelles. 


Le pays a promis de créer des “barrières de sécurité écologiques” et de protéger un quart de son territoire de l’empreinte humaine.

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés