briefstory logo
427 vues

16 DĂ©c 2020

Lire la vidéo

🇩🇰 Au Danemark, la plus grande ferme verticale d’Europe ouvre ses portes

La start-up Nordic Harvest a inauguré sa ferme verticale le 7 décembre. Salades et herbes aromatiques y sont cultivées en hors sol au cœur d’immenses étagères. 

 

En plein cœur d’une zone industrielle de la banlieue de Copenhague se cache la plus grande ferme verticale d’Europe. Cette nouvelle ferme verticale inaugurée le 7 décembre, est exploitée par la start-up danoise Nordic Harvest. Son concepteur, Anders Ostenfield Riemann a longtemps travaillé comme analyste commercial auprès de l’armateur Maersk, puis dans la banque d’investissement Saxo. En avril 2014, déçu de la vie qu’il mène, il se lance dans des recherches sur cette nouvelle forme d’agriculture. En 2015, il rencontre le père des fermes verticales, Dickson Despommier qui est professeur à Columbia. Leur rencontre est un véritable déclic pour Riemann qui décide de se lancer dans les fermes verticales. 

 

Une nouvelle forme d’agriculture 

 

Dans d’immenses étagères de 14 niveaux, hautes de 10 mètres poussent des salades, du chou frisé, du basilic, de la coriandre et autres herbes aromatiques. Pour l’instant, seules 6 rangées d’étagères de 18 et 24 mètres de long sont installées, mais bientôt, 14 autres étagères viendront s’ajouter avant l’été 2021. 

 

Dans cet immense entrepôt de 7000 mètres carrés, les salades et les herbes aromatiques sont cultivées hors sol et irriguées par une solution riche en eau et en nutriments tout au long de la journée. La scène paraît presque futuriste avec les 20 000 LED qui chauffent à plus de 20 degrés les plants, la lumière violette et la petite musique d’ambiance qui s’échappe des robots qui transportent les plateaux de semences. Si ce mode d’agriculture peut être considéré comme polluant, Nordic Harvest assure qu’il n’en est rien. Il n’y a pas d’utilisation de pesticides, l’eau est en circuit court donc les besoins sont minimes, et l’électricité est fournie à 100% par l’énergie éolienne. 

 

De cette étrange ferme, 200 tonnes de produits maraîchers devraient sortir d’ici 2021, et près de 1000 tonnes par an sont attendues dès l’année prochaine. Ce mode de production peut permettre d’avoir jusqu’à 15 récoltes par an, soit 200 fois plus que dans la culture en champ.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés