125 vues

17 Sep 2021

Le MIT développe un traitement très prometteur contre le cancer du pancréas

Le cancer du pancréas est le plus mortel de tous. Les chercheurs du MIT ont trouvé un traitement qui pourrait s’avérer efficace dans l’élimination complète des tumeurs. 


Le cancer du pancréas est la forme de cancer la plus mortelle. Elle touche un peu plus de 14 000 personnes par an en France, 60 000 aux Etats-Unis. Plus de 90% des patients meurent dans les 5 ans après le diagnostic. 


Les traitements traditionnels comme certaines chimiothérapies ou l’immunothérapie marchent difficilement sur les tumeurs pancréatiques qui deviennent résistantes. Une équipe de chercheurs du MIT a cependant développé une nouvelle stratégie d’immunothérapie. Elle a réussi à éliminer les tumeurs cancéreuses chez la souris. Cette nouvelle thérapie combine trois médicaments qui aident à renforcer les défenses immunitaires du corps contre les tumeurs.


Un traitement probant qui donne de l’espoir 


Le système immunitaire du corps humain contient des cellules T qui reconnaissent et détruisent les cellules exprimant des protéines cancéreuses. Les tumeurs en grossissant créent un environnement immunosuppresseur qui désactive ces cellules T et permet aux tumeurs cancéreuses de survivre. L’immunothérapie est censée supprimer les freins sur les cellules T, leur permettre de rajeunir et donc de détruire les tumeurs. Les médicaments de cette forme de traitement cibles les interractions entre PD-L1, une protéine liée au cancer qui désactive les cellules T et PD-1, la protéine de ces cellules T à laquelle PD-L1 se lie. Cela fonctionne pour la majorité des cancers, mais pas celui du pancréas. 


Seulement les cellules cancéreuses pancréatiques produisent une autre protéine, la CD155 qui active un récepteur baptisé TIGIT sur les cellules T. Lorsque ce TIGIT est activé, les cellules T entrent dans un état “d’épuisement des cellules”. Elles sont alors incapables de lancer une attaque contre les cellules tumorales du pancréas. 


Les chercheurs du MIT ont alors cherché à savoir comment ils pouvaient rajeunir ces cellules T épuisées. Ils ont découvert qu’en combinant des anticorps agonistes CD40 (un type de médicament) avec un  inhibiteur de PD-1 et un autre de TIGIT, l’effet était spectaculaire contre ces tumeurs. Chez 25% des souris testées, les tumeurs ont complètement disparu, et surtout, ne sont pas revenues. 


Pour le moment, ce traitement n’a pas été approuvé par la FDA, mais les chercheurs du MIT ont lancé la phase 2 des essais cliniques. Les chercheurs espèrent dépasser les 50% d’efficacité du traitement.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés