69 vues

17 Fév 2021

Les collines britanniques bientôt génératrices d’énergie ?

RheEnergise, une société britannique, a mis au point un nouveau système de barrage hydroélectrique. Il pourrait bientôt fleurir sur toutes les petites collines de l’île. 

 

Le Royaume-Uni pourrait bientôt utiliser ses collines et mines abandonnées comme batteries géantes. C’est en tous cas le projet de la société RheEnergiseUne équipe d’ingénieurs a développé un système qui adapte l’une des plus anciennes formes de stockage d’énergie, l’hydroélectricité. Souterrain, le nouveau système est baptisé High Density Hydro. Sa nouveauté,  il utilise la gravité de petites collines d’une hauteur de 200 mètres. Aussi efficace, plus rapide et moins cher à construire qu’un barrage traditionnel, il pourrait être l’avenir de l’énergie propre

 

Un système aussi efficace et moins contraignant  

 

High Density Hydro fonctionne comme un barrage traditionnel. Le fluide est pompé et stocké dans des réservoirs souterrains de la taille de piscines olympiques. Lorsque de l’électricité supplémentaire est nécessaire, le fluide est autorisé à descendre la colline, sur des turbines génératrices d’électricité. Pour que le système soit aussi efficace qu’un barrage traditionnel, la société a mis au point un fluide spécial appelé High-Density Fluid R-19™. Il est riche en minéraux et  2,5 fois plus dense que l’eau. Il est spécialement conçu pour créer la même quantité d’électricité à partir de pentes qui sont deux fois moins importantes

 

Le directeur général de RheEnergise, Stephen Crosher, a déclaré que le High Density Hydro ne nécessiterait qu’un à deux ans de construction, quand les projets hydroélectriques habituels nécessitent entre cinq et dix ans de construction. Les coûts de construction seraient également considérablement réduits. 

 

L’installation de 700 de ces barrages hydroélectriques d’un nouveau genre pourrait fournir au Royaume-Uni 7GW de stockage, sur un besoin de 13GW en énergie propre pour équilibrer le réseau électrique d’ici la fin de la décennie. Stephen Crosher a lancé une campagne de crowdfunding pour financer le pilote. Il espère pouvoir construire son premier barrage à la mi-2023.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés