briefstory logo
424 vues

19 Oct 2021

Lire la vidéo

Les Nouveaux Fermiers se placent comme alternative végétale durable à la viande

La surconsommation de viande entraîne des problèmes écologiques et de santé. Nouveaux Fermiers conçoit des alternatives végétales saines. 


Selon le GIEC, pour lutter contre le réchauffement climatique, il faudrait diviser par deux notre consommation de viande. L’industrie de la viande représente 15% des émissions de carbone rejetées. C’est 11 fois plus important que la culture d’alternatives végétales.


En plus des effets sur l’environnement, les études ont montré que la surconsommation de viande est néfaste pour la santé. Elle engendre notamment des problèmes cardio-vasculaires, l’OMS a aussi classé certains types de viandes comme cancérigènes. Aujourd’hui, on consomme trois fois plus de viande qu’il y a 40 ans. 


Des alternatives végétales ont vu le jour ces dernières années. Même s’ils ont longtemps été décriés par les amateurs de viande, les chefs cuisiniers ou encore les éleveurs, les équivalents végétaux trouvent aujourd’hui leur place dans notre alimentation. 



En 2019, deux ingénieurs, Guillaume Dubois et Cédric Meston, fondent Nouveaux Fermiers. Après plusieurs mois de recherche, la jeune marque commence à proposer de la “viande” végétale qui se veut saine. 


Des produits de qualité fabriqués en France 


L’objectif est de concurrencer le géant américain Beyond Meat en proposant des produits végétaux sains et bons au goût. L’idée est de se rapprocher le plus de la protéine animale en matière de goût et de texture en utilisant des graines, des farines et des épices. Nouveaux Fermiers assure que ses produits sont Nutriscore A, riches en protéines et pauvres en gras saturés. Ce sont également les seuls actuellement à produire en France. 


Les deux fondateurs avaient déjà lancé des aiguillettes aux aspects de poulet qui ont su convaincre le chef Eric Bouchenoire Meilleur Ouvrier de France et longtemps binôme de Joël Robuchon pourtant longtemps réticent à l’idée d’une “viande végétale”. En juin, ils ont lancé des chipolatas et merguez


A cause du confinement, les premières ventes se sont faites en ligne, ce qui leur a permis de regrouper une communauté soudée sur leurs réseaux sociaux. Aujourd’hui leurs alternatives végétales sont disponibles dans 1200 points de vente ainsi que dans 400 restaurants.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés