452 vues

20 Oct 2021

Des scientifiques ont créé un hologramme qui se “touche”

Des scientifiques écossais ont créé un système qui permet de sentir un hologramme. Il fonctionne grâce à des jets aérophatiques. 


Les hologrammes sont aujourd’hui utilisés dans de nombreux domaines : médical, éducation, art, sécurité et défense et même lors de meetings politiques. Les scientifiques développent toujours des moyens d’utiliser des lasers, processeurs numériques et autres technologies de détection de mouvement pour créer de nouveaux types d’hologrammes qui changeraient notre façon d’interagir. 


Les scientifiques de l’Université de Glasgow ont créé un nouveau système qui permet aux utilisateurs de ressentir un hologramme. Le système utilise des miroirs et du verre, pour donner l’impression d’une image bidimensionnelle. Les miroirs sont disposés en pyramide avec un côté ouvert. Les utilisateurs peuvent mettre leurs mains dans le côté ouvert et ils peuvent interagir avec les objets générés par ordinateur qui flottent dans l’espace libre à l’intérieur. Les objets sont des graphiques créés et contrôlés par le logiciel Unity Game Engine, souvent utilisés pour les mondes et objets 3D dans les jeux vidéo. 


Des jets d’air qui créent une sensation de toucher 


Ce système d’hologramme utilise des jets d’art appelés “aérophatiques” pour simuler la sensation de tenir quelque chose. Situé sous la pyramide, un capteur suit les mouvements des mains et des doigts des utilisateurs. Une buse d’air dirige les jets d’air vers eux pour créer une sensation de toucher sur les doigts, les mains et les poignets. Pour le tester, les scientifiques ont utilisé une projection interactive d’un ballon de basket. Ils ont découvert que le ballon pouvait être touché, roulé et dribblé. L’ensemble du système est dirigé par un matériel électronique programmé pour contrôler les mouvements des buses. 


Les prochaines étapes pour l’équipe consistent à déterminer comment modifier la température du flux d’air pour que les utilisateurs puissent sentir les surfaces chaudes ou froides. Ils étudient également comment ajouter un parfum au flux d’air. 



Cette nouvelle technologie holographique pourrait permettre des visioconférences plus immersives, pourrait être intégrée aux jeux vidéo. Elle pourrait aussi servir à la médecine, en permettant de sentir une tumeur et donc d’améliorer les traitements.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés