933 vues

20 Mai 2021

Une IA a généré le discours d’Emmanuel Macron à la Présidentielle de 2022

Un chercheur du CNRS a généré grâce à l’IA un discours de candidature d’Emmanuel Macron à la Présidentielle 2022. Un procédé qui a permis d’analyser en profondeur ses discours. 


Emmanuel Macron n’a pas encore annoncé officiellement sa candidature à la Présidentielle 2022. Pour autant, Damon Mayaffre, chercheur au CNRS a généré ce que pourrait le Président pourrait dire, grâce à un algorithme d’IA.


Chères concitoyennes, chers concitoyens. Les transformations profondes que j’ai souhaitées en 2017 ont changé la France et l’Europe. Elles demandent aujourd’hui à être renforcées afin que la reconstruction engagée porte désormais ses fruits au bénéfice de toutes et de tous. J’ai entendu vos inquiétudes, parfois vos colères, et je partage votre impatience”, c’est par ces mots que le discours pourrait débuter. Pour retranscrire le texte, Damon Mayaffre a étudié le champ lexical et la façon de s’exprimer de l’homme politiqueIl a engendré plus de 1000 discours, ceux d’Emmanuel Macron bien sûr, mais aussi ceux de ses prédécesseurs, jusqu’au Général de Gaulle, l’IA les a ensuite comparés. 


Décrypter les discours politiques grâce à l’IA 


Lorsque l’IA a analysé le texte d’Emmanuel Macron, elle a donné à chaque mot 76 identifiants numériques, un champ lexical. Puis sur la base de cette identité, la machine va additionner, soustraire, rassembler tous les mots qui vont ensemble. 


L’IA a par exemple identifié que le Président empreinte beaucoup de mots à Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, plus qu’à François Hollande ou François Mitterrand. La machine a également permis de s’apercevoir que ses discours se situent globalement 60% à droite et 40% à gauche. Le Président adore aussi le suffixe -tion qui implique un futur derrière, parce que -tion, c’est le mouvement comme transformation. Ou encore le préfixe -re, comme “refondation”. Ce préfixe sert à séduire la gauche qui veut du changement et la droite qui entend l’idée d’un retour en arrière. 


Damon Mayaffre a partagé ses recherches dans un ouvrage “Macron ou le mystère du verbe – Ses discours décryptés par la machine”  sorti le 6 mai. Il y explique notamment qu’Emmanuel Macron “parle parfois pour ne rien dire, lors de la campagne électorale où il masque le contenu de son programme, et dit parfois des choses pour ne rien faire lorsqu’il s’agit de gagner du temps politique pendant le Grand Débat et la crise des Gilets Jaunes”.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés