464 vues

21 Sep 2021

Ressusciter les mammouths pour lutter contre le réchauffement climatique

Colossal, une startup américaine, veut ressusciter les mammouths laineux pour lutter contre le réchauffement climatique et la fonte du permafrost. 


Ce n’est une nouveauté pour personne, la lutte contre le réchauffement climatique est une priorité absolue. Certaines entreprises comme Colossal ont des idées parfois controversées pour y parvenir. La startup américaine a annoncé avoir levé 15 millions de dollars pour ressusciter les mammouths laineuxDisparus il y a 4000 ans, ces animaux revenus à la vie permettraient de protéger le permafrost. 


Le permafrost couvre environ 25% de l’hémisphère nord, il s’agit de sols qui sont en permanence gelés. On le retrouve principalement en Alaska, au Canada et en Russie. Laisser fondre le permafrost, c’est principalement prendre le risque de voir réapparaître des virus extrêmement dangereux qu’on ne connaît pas et contre lesquels on pourrait difficilement lutter. 


Une nouvelle espèce hybride 


Cette idée, c’est avant tout celle de Gerge Church, qui travaille sur la génétique à l’université de HarvardLe projet consiste à croiser l’ADN d’un éléphant d’Asie avec celui d’un mammouth laineux afin de ramener celui-ci à la vie. L’ADN du mammouth laineux a été extrait d’un de ces animaux, congelé dans le permafrost. Les deux espèces ont un ADN similiaire à 99,6%. 


L’objectif n’est pas réellement de ramener à la vie l’espèce disparue mais de créer une espèce hybride capable de résister à une température moyenne de – 40°. Colossal espère voir naître les premiers veaux dans les quatre à six prochaines années. 


Un projet controversé 


A l’époque où les mammouths laineux se baladaient dans la toundra, ils écrasaient les herbes et mousses présentes sur le sol, abattaient les arbres et applaitissaient la neige. Involontairement, ils contribuaient à ce que le permafrost reste le plus froid possible. 


Cependant, toute la communauté scientifique n’est pas ravie à l’idée de ressusciter une espèce disparue depuis des millénaires. Manipuler le code génétique n’a rien de naturel et cette pratique peut poser des questions éthiques. Les éléphants d’Asie sont eux-mêmes une espèce menacée de disparition, faire courir le risque d’une grossesse à une femelle n’est pas très bien vu. George Church a assuré que le nouveau-né naîtra grâce à un utérus artificiel et un œuf de synthèse. Le problème est que l’on ne maîtrise pas encore cette technologie. 


Aucune étude n’assure que le retour des mammouths laineux sauvera réellement le permafrost.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés