840 vues

21 Juil 2021

Lire la vidéo

La startup française VoltAero mise sur un avion hybride électrique

La société française VoltAero développe le prototype d’un avion hybride électrique, le Cassio 1. Assemblé en France, le premier modèle devrait voir le jour fin 2023. 


Face à l’urgence climatique, l’industrie de l’aviation cherche à aller vers des appareils plus écologiques. Certaines alternatives sont en train d’être réalisées comme l’avion à hydrogène, ou encore des avions entièrement électriquesEn 2017, des anciens salariés d’Airbus ont fondé la startup VoltAero. Il y a quelques semaines, celle-ci  dévoilait le prototype de son futur appareil hybride, le Cassio 1. Le prototype est basé sur le modèle d’un Cessna 337, un avion utilitaire civil bimoteur américain, mais il a été doté d’écrans, de capteurs, de télémétrie très modernes. Il est équipé d’un système de propulsion novateur qui combine un moteur thermique et cinq moteurs électriques. Ces derniers totalisent 600 kilowatts de puissance (soit plus de 800 chevaux) pour faire décoller les 2,1 tonnes de l’avion. Le moteur thermique va essentiellement servir à recharger les batteries explique Jean Botti, le PDG et directeur technologique de VoltAero. 


Entre deux utilisations, l’avion se branchera sur secteur. Le vol pourra se faire sur 200 kilomètres sur batteries, sans consommer de carburant. Au-delà, c’est le moteur thermique qui prendra le relais, avec une consommation de carburant réduite de 30% à 35% sur l’ensemble des trajets.


La version quatre places de l’appareil devrait être livrée fin 2023. Deux autres modèles sont prévus, un six places pour 2024 et un dix places à l’horizon 2026. A terme, VoltAero vise les 300 appareils produits par an, dont la moitié sous licence aux Etats-Unis et en Asie. 


Un avion hybride français 


Cassio 1 est un avion français et compte le rester. Après un tour de France début juillet et 2600 kilomètres parcourus, VoltAero a annoncé que Rochefort (Charente-Maritime) accueillerait son site d’assemblage. Le centre devrait permettre la création de 100 emplois directs et 400 indirects. A terme l’usine devrait produire 150 avions par an. 


Les fournisseurs seront également français. Le groupe Safran devrait être le fournisseur attitré de tous les modèles Cassio. “Nous devrions parvenir à un contenu français d’environ 50%, puis 30% en provenance d’Europe et 20% des Etats-Unis”  explique Jean BottiAvec son avion hybride, VoltAero vise essentiellement le trafic régional de passagers, mais aussi le transport de fret ou encore l’évacuation sanitaire.

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés