briefstory logo
156 vues

23 Mar 2021

Deep Nostalgia anime vos anciennes photos

MyHeritage a mis au point un nouvel outil, Deep Nostalgia, qui permet d’animer de vieilles photos grâce à l’IA. 


Qui n’a jamais rêvé de pouvoir animer de vieilles photos, comme dans l’univers magique de la saga Harry Potter ? C’est désormais possible grâce à MyHeritage. Cette entreprise israélienne est spécialisée dans les arbres généalogiques. Elle commercialise un kit d’analyse du génome à destination de ceux qui voudraient savoir de quelles régions géographiques du monde ils sont originaires, une pratique illégale en France. Cette société a développé un nouvel outil, Deep Nostalgia, qui permet de donner vie à de vieilles photographies


Les photos animées grâce à l’IA 


Le logiciel utilise une IA sous licence D-ID, cela permet de créer une vidéo animée à partir d’une image statique. Deep Nostalgia applique ensuite une séquence de mouvements et gestes préenregistrés comme sourire, cligner des yeux, tourner la tête. Le logiciel va améliorer la résolution des images pour être sûr de pouvoir les animer. Le processus ne prend qu’une vingtaine de secondes. Les utilisateurs peuvent ensuite les télécharger en format MP4. Les utilisateurs peuvent créer un compte gratuit sur MyHeritage, mais ils seront limités à cinq essais avant de payer un abonnement. 


Cette technologie fonctionne sur les photos en couleur ou noir et blanc mais également sur des peintures ou des photos représentant des statues. L’outil se base sur la perception et les émotions humaines en plus de la technologie. Pour le moment, l’IA ne peut pas animer des corps en entier, seulement les visages. Si les résultats sont surprenants, ils ne sont pas toujours réalistes et peuvent même parfois être effrayants. 


Les risques de déviance 


Le risque d’un tel outil, c’est la création de “deepfakes” de personnalités publiques. MyHeritage avertit sur son site que sa technologie ne doit pas être utilisée pour créer ces fausses vidéos. La société a veillé à appliquer un filigrane pour indiquer que ses animations sont générées artificiellement. 


L’autre problème, c’est l’alimentation de la base de données d’une entreprise qui stocke des informations génétiques. Il y a le risque que MyHeritage croise les données de ses clients, ou que ces données fuitent comme il y a quelques années. Il est conseillé de tester le logiciel sur des personnalités publiques. MyHeritage assure que les photos soumises au logiciel sont traitées directement sur ses serveurs et ne sont pas communiquées à des sociétés tierces.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés