briefstory logo
908 vues

23 Nov 2020

Au Japon, des sacs comestibles pour sauver les cerfs sacrés ?

Pour protéger les cerfs sacrés de la ville de Nara au Japon, deux entrepreneurs locaux se sont mobilisés. Ils ont ainsi créé des sacs comestibles, une alternative à l’omniprésent plastique.

 

Les cerfs Sika, sont l’attraction de la ville de Nara, située à 45 minutes de Kyoto. Plus de 1000 d’entre eux se promènent en liberté dans le parc de la ville. Les visiteurs sont autorisés à les nourrir avec des biscuits de riz spécialement conçus pour eux et vendus sur place. Seulement, ces cerfs sont aussi victimes de leur succès. En 2019, neuf d’entre eux ont été retrouvés morts, avec dans l’estomac de l’un d’eux, 4kg de plastique. La faute aux emballages et aux sacs laissés par les visiteurs.

 

Une savoureuse alternative 

 

Face à ces tristes chiffres, Hidetoshi Matsukawa, le président de l’entreprise Naraism, grossiste en souvenirs, s’est associé à Takashi Nakamura, un fabricant local de papier. “Je voulais faire quelque chose pour protéger le cerf, qui est le symbole de Nara” explique t-il à CNN. De cette collaboration est né le “Shikagami” ou “papier de cerf”. Il s’agit d’un sac comestible pour les cervidés, comme l’a établi le Japan Food Research Laboratories. Il est fabriqué à partir de son de riz, récupéré lors de l’opération de polissage du riz, et de pulpe de cartons de lait recyclés. Ils sont ensuite soigneusement décorés, dans un style minimaliste. 

 

3500 sacs ont déjà été vendus aux banques locales, à l’office de tourisme mais aussi au temple Todaiji, principale attraction touristique de la ville. Ils sont vendus 100 yens pièce, soit 81 centimes. Pour Hidetoshi Matsukawa, protéger les cerfs sacrés, c’est aussi protéger l’économie de la ville.

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés