briefstory logo
386 vues

23 Sep 2021

⚽ Levée de fonds record pour Sorare et ses cartes numériques de joueurs de foot

La startup française Sorare mêle cartes à collectionner et NFT. Elle vient de signer la plus importante levée de fonds pour une startup française, près de 600 millions d’euros. 


En 2018, Sorare voit le jour. La startup française est aujourd’hui l’un des learders mondiaux des NFTs, des cartes à collectionner et des jeux de fantasy sport dédiés au foot. C’est un marché mondial évalué à plusieurs dizaines de milliards de dollars. 


Le principe est un peu le même que les cartes Panini que l’on collectionnait enfant. Les joueurs sur la plateforme acquièrent des cartes à l’effigie de joueurs de foot. Ces cartes sont en quantité limitée, l’objectif est de constituer une équipe de cinq joueurs. Les performances de l’équipe virtuelle sont déterminées par celles des vrais joueurs, dans les compétitions nationales et internationales. Les joueurs enregistrent des points associés à la rareté de leurs cartes, mais aussi à la performance de leur équipe. Cela leur permet de remporter de nouvelles cartes en édition limitée.  


La plus importante levée de fonds de l’histoire des startups françaises 


Sorare n’a jamais fait de pub ! La startup s’est appuyée sur la renommée de certains joueurs de foot qui ont investi : Gerard Piqué, Rio Ferdinand, Antoine Griezmann ou encore César Azpilicueta. 



Après de longs mois de discussion, Sorare vient de signer la plus importante levée de fonds de l’histoire des startups françaises. Elle a réussi à lever pas moins de 680 millions de dollars (soit 580 millions d’euros), c’est un record. Avec une valorisation de 4,3 milliards de dollars (soit 3,7 milliards d’euros), l’entreprise parisienne revendique maintenant la première place des “licornes” françaises, ces sociétés non côtées en Bourse qui valent plus d’un milliard d’euros. C’est principalement Softbank qui a investi, mais d’autres entreprises et acteurs privés sont venus s’ajouter. 


Avec cet investissement, Sorare veut se développer à l’international. Elle ouvre justement actuellement un bureau aux Etats-Unis. Le but est d’étendre l’expérience proposée aux joueurs en développant une application mobile, mais aussi en intégrant d’autres clubs et ligues, mais aussi du football féminin. D’autres sports pourraient également être ajoutés à la plateforme.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés