briefstory logo
372 vues

23 Juil 2021

🦟 Zzapp Malaria s’attaque au problème du paludisme en Afrique

Zzapp Malaria, une startup israélienne, a développé une technologie basée sur l’IA pour éradiquer le paludisme en Afrique. 


Chaque année, le paludisme tue 400 000 personnes dans le monde, la plupart sont des enfants de moins de cinq ans. L’Afrique est le continent le plus touché par la maladie, il abritait 94% des cas et des décès dans le monde. Le paludisme est la deuxième cause de mortalité en Afrique. 


Les chercheurs n’ont pas abandonné l’idée d’éradiquer complètement la maladie. Jusqu’ici, l’une des méthodes les plus répandues pour détecter la maladie était d’attendre qu’une personne fasse de la fièvre, pour qu’ensuite elle se fasse tester. Le dépistage consiste à chercher les parasites de la maladie dans les cellules sanguines. Zzapp Malaria, une startup basée à Tel Aviv en Israël, a décidé de prendre le mal à la racine. Sa technologie vise à résoudre le problème des piqûres, en éradiquant les nids de moustiques. 


Eradiquer le paludisme grâce à l’IA 


La technologie de Zzapp Malaria repose sur l’IA. Elle fonctionne via deux composants, une application mobile et un outil de planification pour les travailleurs sur le terrain. Les nids de moustiques se développent essentiellement près des plans d’eau. L’IA va analyser des images satellite et identifier les plans d’eau qui pourraient voir pulluler les moustiques. Elle va aussi analyser certaines données topographiques comme le climat, les espèces locales de moustiques, mais aussi la météo. Certaines espèces sortent le soir et piquent essentiellement à l’extérieur, quand d’autres ne sortent qu’en pleine nuit et rentrent dans les habitations. 


Une fois ces zones d’eau identifiées, des personnes se rendent sur place, l’application Zzapp Malaria divise la zone des travailleurs sur le terrain. Elle leur montre s’il faut qu’ils scannent l’endroit, qu’ils propagent les produits anti-moustiques ou s’ils doivent déployer un traqueur de moustiques. 


Zzapp Malaria a déjà testé cette technologie avec succès en Inde. Elle a des essais dans plusieurs pays d’Afrique : Ghana, Ethiopie, Mozambique, Tanzanie ou encore Zanzibar. Fin juin 2021, la startup a gagné le premier prix du concours IBM Watson AI XPRIZE, avec à la clé une somme de 3 millions de dollars.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés