briefstory logo
908 vues

24 Déc 2020

L’ivoirienne Charlette N’Guessan révolutionne la reconnaissance faciale

La jeune entrepreneuse ivoirienne Charlette N’Guessan a conçu un logiciel novateur de reconnaissance faciale, jusqu’ici peu adaptée aux peaux sombres. 

 

Charlette N’Guessan est une jeune Ivoirienne vivant au Ghana. En septembre 2020, elle a gagné le prix de l’Académie Royale d’ingénierie d’Afrique. Celui-ci distingue chaque année une innovation sur le continent africain. Son innovation, c’est le BACE Api un logiciel de reconnaissance faciale. Il en existe déjà, seulement ils sont souvent moins performant pour identifier les individus de couleur. Des tests ont ainsi été effectués ces dernières années aux Etats-Unis. Ils ont montré que le taux d’erreur est 5 à 10 fois supérieur sur ces populations. 

 

Charlette N’Guessan travaille sur ce projet depuis 2018. Cette année-là, elle s’associe à trois ingénieurs informatiques rencontrés à l’incubateur Meltwater Enrepreneurial School of Technology (MEST) d’Accra au Ghana. Ensemble ils fondent la start-up BACE GROUP et élaborent le logiciel BACE Api. 

 

Un logiciel au service de la sécurité

 

Le continent africain connaît d’importants problèmes de cybercriminalité. En 2017, ils ont coûté environ 3,5 milliards de dollars aux économies africaines. Les institutions financières ghanéennes sont confrontées à un problème massif de vols d’identité qui leur ferait perdre plusieurs millions d’euros par an. BACE Api propose aux banques et fintech un système leur permettant de vérifier l’identité des clients à distance, grâce à des photos “live” (en mouvement)

 

Contrairement aux autres logiciels de reconnaissance faciale, le BACE Api ne nécessite pas de matériel spécial. Il utilise la caméra intégré dans le téléphone ou l’ordinateur. Il se sert des images en direct ou de courtes vidéos prises sur des caméras de téléphone pour vérifier si la personne est réelle. Le logiciel a également accès aux passeports ghanéens et à d’autres documents d’identité. 

 

La mise au point d’un tel logiciel ouvre des perspectives dans de nombreux domaines : l’éducation avec la mise en place de plateformes d’examens en ligne, les transports individuels de passager pour faciliter les embauches de chauffeurs, ou encore pour les services publics, dans le cadre de processus électoraux nécessitant l’enrôlement des électeurs.

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés