briefstory logo
363 vues

25 Mar 2021

Bientôt un navire 100% hydrogène au Danemark

La compagnie maritime danoise DFDS développe un nouveau navire qui fonctionnerait grâce à un carburant à base d’hydrogène comprimé. Mise à la mer d’ici 2027. 


L’industrie maritime est l’oubliée de la lutte contre le changement climatique. Elle est exclue trop souvent des débats sur les émissions carbone qui concernent souvent les voitures, Internet ou encore l’élevage industriel. Pourtant, le transport maritime émet pas moins de 940 millions de CO2 par an. Il est responsable de 2,5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre à cause de l’huile sale rejetée et du diesel brûlé pour la propulsion. 


La compagnie maritime danoise DFDS espère que son nouveau navire, l’Europa Seaways, empruntera d’ici à 2027 les 480 kilomètres de la route Copenhague-Oslo en utilisant pour carburant de l’hydrogène comprimé


Un nouveau carburant à base d’hydrogène comprimé 


La réduction des émissions de carbone est un véritable enjeu aujourd’hui. L’Union Européenne appelle à des navires zéro carbone d’ici 2030. L’Organisation maritime internationale pousse les compagnies maritimes à réduire les émissions d’au moins 50% d’ici 2050. Le gouvernement danois a lui adopté une loi obligeant le pays à réduire de 70% ses émissions de carbone d’ici à 2030. C’est pourquoi la compagnie DFDS a mis au point ce nouveau navire. Il devrait pouvoir embarquer 1800 passagers et disposerait de 2300 mètres pour les véhicules, de quoi accueillir 380 voitures et 120 pièces de fret


L’Europa Seaway fonctionnera à l’aide de piles à combustible à hydrogène comprimé. Ces piles à combustible alimenteront les moteurs électriques qui entraînent les hélices. Pour démarrer, le navire aura besoin d’une propulsion électrique. Pour le moment, ce type de carburant est très élevé, 4x plus cher que pour un navire diesel. La compagnie d’électricité locale Ørsted travaille avec DFDS et le géant du transport maritime Maersk pour produire de l’hydrogène vert par électrolyse qui divise l’eau en hydrogène et oxygène alimenté par des parcs éoliens offshore.  


L’hydrogène présente cependant des inconvénients. Il doit être maintenu à des températures extrêmement basses. Il est aussi très explosif. Cela veut dire que les navires devront être pensés différemment pour minimiser les dangers.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés