1 642 vues

29 Sep 2020

👁 Le premier oeil bionique au monde bientôt testé sur un humain ?

Des médecins se préparent à implanter le premier œil bionique humain au monde. Une équipe de chercheurs de l’université Monash de Melbourne, en Australie, a construit un dispositif bionique qui, selon eux, peut rendre la vue aux aveugles et potentiellement, traiter des paralysies.


Qu’entend ton par oeil bionique ? Comme le rapporte TechCrunch, il s’agit essentiellement de composants électroniques, comme ceux d’un smartphone, combinés à des micro électrodes implantées dans le cerveau. Le tout compose un système de vision bionique appelé «  Gennaris ». Il est aussi doté d’un casque sur mesure équipé d’une caméra et d’un émetteur sans fil. Une fois activé, une unité traite les données avant de les transmettre au cerveau.

Un projet qui date



Le projet a commencé il y a plus de dix ans. L’objectif est de contourner les nerfs optiques endommagés pour permettre aux signaux d’être transmis de la rétine au centre de vision du cerveau.


“Notre conception crée un motif visuel à partir de combinaisons de 172 points de lumière (phosphènes) qui fournit des informations permettant à l’individu de naviguer dans les environnements intérieurs et extérieurs, et de reconnaître la présence de personnes et d’objets autour de lui”, a déclaré Arthur Lowery, professeur au département d’ingénierie des systèmes électriques et informatiques de l’université Monash.


Les chercheurs espèrent également faire usage de le système pour aider les personnes souffrant de troubles neurologiques incurables, tels que la paralysie des membres, à retrouver leur mobilité.

Des premiers tests concluants (avant de tester sur l’homme)



Un essai réalisé en juillet a montré que Gennaris pouvait être transplanté en toute sécurité dans le cerveau de… moutons. En résumé, ils ont éprpuvé un cumul de 2 700 heures de stimulation, sans aucun effet néfaste sur la santé. Le système a donc déjà fait ses preuves dans des études précliniques. Les chercheurs préparent actuellement un premier essai clinique sur l’homme qui aura lieu à Melbourne. Même si on ne sait pas quand.


Cela n’est pas sans rappeler la technologie d’implant cérébral de la société Neuralink, récemment présenté par Elon Musk et qui souhaite adresser des problèmes cérébraux similaires, comme la cécité et la paralysie. Affaire à suivre.

Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés