959 vues

30 Août 2020

Lire la vidéo

Premier vol d’essai habité public réussi pour la voiture volante électrique japonaise SkyDrive

Pour la première fois au Japon, une startup, SkyDrive, réussi un vol habité avec une voiture volante électrique. Elle a l’espoir de la mettre en service en 2023.

SkyDrive doit encore améliorer sa technologie et surmonter les obstacles réglementaires. Mais l’entreprise devrait développer une utilisation commerciale accrue de sa voiture volante d’ici 2030. Il y a un fort potentiel pour différentes usages. Relier les régions éloignées ou fournir des lignes de vie en cas de catastrophe. Ces véhicules sont spécifiquement conçus pour circuler dans des zones urbaines denses. Ils pourraient supprimer les tracas des embouteillages.

Le premier vol public s’est donc tenu sur le terrain d’essai de Toyota à Toyota City, l’un des plus grands terrains d’essai du Japon. Un pilote était aux commandes pendant les quatre minutes de vol environ. Avec un système de contrôle assisté qui a permis d’assurer la stabilité et la sécurité du vol. Tandis que le personnel technique surveillait en permanence les conditions de vol et les performances depuis le sol.

“Nous sommes extrêmement heureux d’avoir réalisé le tout premier vol habité d’une voiture volante au Japon en deux ans, depuis que nous avons fondé SkyDrive en 2018 dans le but de commercialiser ce type d’avion”, a déclaré le PDG de SkyDrive, Tomohiro Fukuzawa. “Nous voulons faire passer notre expérience sociale au niveau supérieur en 2023 et, pour ce faire, nous allons accélérer notre développement technologique et notre développement commercial”.

Pour pouvoir circuler dans des environnement urbains denses, la voiture volante de Skydrive a un effet de souffle limité. Son groupe motopropulseur est constitué de moteurs électriques qui entraînent quatre paires d’hélices contrarotatives. Chacune étant entraînée par son propre moteur. Selon SkyDrive, l’utilisation de huit moteurs assure une redondance qui devrait faciliter la certification.

La société prévoit de poursuivre des essais dans le but d’atteindre une conformité totale avec les normes de sécurité sur l’aéronautique civile prévues dans la loi japonaise. Sur la base des résultats des essais du SD-03, elle vise à obtenir l’approbation des vols en dehors des limites du champ d’essai de Toyota avant la fin de cette année.

© 2020 briefstory. Tous droits réservés

briefstory est
disponible sur mobile

Accèdez à la story en flashant le QR code ci-dessous
QR Code

© 2020 briefstory. Tous droits réservés